Mar 252013
 

Nous avons dû apprendre à nous diversifier pour faire face aux besoins urgents… Et Nicolas charpentier, accompagné de Greg Avignonais  nous en ont donné les moyens.

La tempête qui a fait rage l’été dernier avait arraché le toit des écoles. Celui de l’ école française a été réparé rapidement, mais le village manquait de moyens pour celui de l’école arabe.

Avec l’aide de professionnels sur place, les p’tits français ont donc dû faire avec les moyens du bord, négocier la matière première et respecter le budget que nous avions consacré à cela, ils ont taillé des arbres à la hachette pour en faire des poutres, sur-élever, modifier la pente, cimenter, empailler … Bref.

A l’issue de 10 jours de dure labeur,  d’une chute impressionnante et de multiples bobos et coups de soleil, ils ont parfaitement réussi à couvrir le bâtiment et à commencer une dalle béton pour assainir les sols.

Nous attendions la fin des travaux effectués par les maçons du village et nous venons d’en recevoir la preuve !!! Ainsi que celle d’une collaboration et d’une relation de confiance à laquelle nous tenons et sans laquelle nous ne pourrions avancer.

Les petits sont de nouveau à l’école, avec un toit sur la tête  et c’est une très belle récompense pour tout le monde …

 

 


 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(Si vous voulez être connu)

(Si vous voulez être contacté)