MiniFest pour M’Boro

 


 

Prenez date !!!

Faites garder vos chats, prenez les enfants et la nounou avec vous!Prévenez vos parents, vos voisins, le facteur et votre banquier car c’est bien ce Vendredi 22 Septembre 2017 que sera organisé le concert annuel de soutien pour l’association Humanitaire M’Boro.

Après les Pink Elephants et les Mountain Men au Métronum en 2015 puis Leïla Huissoud, NDiouga Minete et les Black Lilys l’an passé, nous restons dans ce registre intimiste et avons le plaisir de vous présenter une vraie soirée artistique. Au menu 3 artistes, surdoués de la plume et de la voix. Trois talents mais surtout trois coups de cœur ! En plus de cette soirée musicale, le street artiste Méro Raja viendra illustrer la soirée de ses coups de bombe. Une vente aux enchères de sa toile sera même effectuée afin de pouvoir s’offrir un souvenir hors du commun de cette soirée !!

Le concert aura lieu le Vendredi 22 Septembre à partir de 20h à la chapelle San Subra.

2/4 rue San Subra. Métro Saint Cyprien.

La billetterie en ligne en cliquant ici

DEER STONE:
A la fois brut et mélancolique, l’univers rock’n’roll de Deer Stone se construit principalement autour de riffs de guitares accrocheurs mélangeant des influences de garage et de stoner aux teintes psychédéliques. Sur scène, le groupe transmet l’énergie rassurante d’une forêt continentale mêlée à la sobriété des pleines sibériennes et sans cesse troublée par l’atmosphère explosive d’un ciel orageux. Leur premier EP 4 titres « Bright Lights » sous le bras, les toulousains de Deer Stone se consacrent aujourd’hui à la promotion de leur formation et au live.

JIM BERSGON :
Marqué par les figures folk/rock du siècle dernier, Jim Bergson se place tout droit entre les mélodies classiques des 60-70’s (Neil Young, G. Harrison) et la musique Indie moderne (Kurt Vile, Kevin Morby). C’est en solo ou accompagné que le jeune homme toulousain se fraye un chemin sur la scène actuelle. Alternant passages électriques et mélodies acoustiques menées par l’harmonica, l’artiste appelle le rock, la country et la folk dans un élan de liberté infinie.

HOLLYDAYS :
On aime les chansons, celles qu’on chante comme ça sans
raison, des refrains entêtants qui parlent de nous, de toi, des autres, ceux que tu chantes en choeur dans la foule avec
ton voisin. Car finalement on veut tous la même chose :
partir au Brésil sur un coup de tête, faire l’amour sur des
plages désertes, se moquer de tout, se moquer de nous. Être
libres d’aimer deux, trois, douze personnes, de chanter dans un garage, dans la rue, dans la douche, de ne pas sortir le soir ou de ne pas se coucher. De quitter la banlieue, de quitter la province, de quitter Paris. Libres d’inventer des mots, de s’appeler hollydays parce que c’était l’année des h, et que papa etait bûcheron. Libres de l’écrire comme on veut parce que Madonna l’avait déjà pris. Libres de créer nos propres vacances.

 

 

Notre fil rouge de la soirée se nomme Méro Raja. Pur produit toulousain, Méro est un artiste peintre autodidacte, influencé par de nombreux artistes contemporains et plus particulièrement par la grande possibilité d ‘expression qu’offre leur travail. Il fait le choix d’allier différentes techniques ( peinture, graff, pochoirs, collages,… ) pour réaliser ses œuvres. Sa peinture se veut représentative de la société dans laquelle il évolue. Il peint en réaction à ce qui l’interpelle, le questionne et/ou le touche. Rémy nous offre alors, au travers de ses œuvres, son regard d’artiste sur le monde d’aujourd’hui.

 

Tous les bénéfices de cette soirée seront reversés intégralement à l’association Humanitaire M’Boro.


 Posted by at 8 h 39 min

Sorry, the comment form is closed at this time.