Cet article est une formidable occasion de souligner l’implication de tous les opticiens qui se donnent la peine de récupérer, pour notre association, les lunettes usagées et de leur donner une « seconde vie » en les réparant et en en relevant la puissance .

Travail précieux qui nous permet d’alimenter le magasin social de M’Boro, qui  prend le relais après notre départ et continue à équiper en lunettes les plus démunis.

Ce mouvement est de plus en plus répandu au sein de la profession, qui tient à souligner, à juste titre, le caractère humain de ce métier, souvent mal mené par les médias …

 

%d blogueurs aiment cette page :