Nov 112012
 

A peine rentrée et Caroline prend la plume et nous livre déjà ses impressions.

 

Déjà une semaine que nous sommes rentrés et ma tête est toujours là-bas. Les couleurs, la chaleur des cœurs, l’odeur du café touba…

 

Non, je n’ai pas été dépaysée au Sénégal. Comme si ma vie était là-bas. C’est en revenant en France que j’ai senti un énorme dépaysement. Les murs gris, les gens ternes (qui ne répondent même pas à mes salamalikoum !). Que de rencontres effectuées en 1 semaine. Tant de liens tissés. C’est vraiment fort ce qui peut se créer en l’espace de quelques jours. Avec l’équipe des toulousains tout d’abord, avec qui on a cohabité pendant tout le séjour. Ça a de suite bien collé. On s’est franchement bien marré avec Julie, Nico, Patriiiick, Thibthib, Marie, Jeff, Isa et Greg.  Ça faisait du bien de décompresser durant les soirées. On a été plus que bien reçu dans les cases de Gabi. L’équipe était vraiment aux petits soins pour nous. Un immense merci à Abdoulaye, Babacar, Adji et tous les autres. Parmi les gens avec qui on a travaillé, le courant est tout de suite bien passé aussi. Avec Mara déjà, le Grand coordinateur de Pro Sénégal, l’association Suisse de Gabi. Ah ce Mara, plein de projets dans la tête et la tête sur les épaules ! En l’écoutant, on ne peut qu’adhérer à toutes ses idées, qui, de plus, se tiennent et sont inter liées. Merci aussi à toute l’équipe du dispensaire qui nous a accueilli à bras ouverts et nous a épaulé comme il fallait : Cumba, Diara, Mariama, Salif, Baïdy… sans oublier Mouks et sa caméra. Ah on a vu passer du monde au stand d’optique ! C’était vraiment chouette d’être au contact direct avec les habitants de M’Boro et sa région. Ce que je retiens de cette expérience c’est la coqueterie des gens. Ils préfèrent parfois voir moins bien mais avoir une jolie monture ! Un merci spécial à Alioune qui fait perdurer cette action toute l’année à M’Boro ville avec la boutique permanente. Un très grand merci aussi aux travailleurs sur le chantier du toît de l’école : Cheikh, Déco,  Mahtar, Amara… qui ont été très efficaces aux côtés de Nico et Greg.

Et enfin, merci aussi à tous les maîtres et maîtresses des écoles avec qui des échanges ont été réalisés. Merci plus spécialement à Daouda, le directeur de l’école primaire. Il est très présent et très investit dans toutes les actions à M’Boro. Durant notre séjour, il a notamment donné accès à l’eau de l’école au maçon et, de plus, m’a trouvé des fruits de Baobabs en m’expliquant toutes ses vertues.

Non, vraiment, je ne suis pas déçue d’être venue ! C’était dense. On a beaucoup travaillé mais il y avait dans tout ça comme une évidence.
On est arrivé avec nos sacs remplis de lunettes, de matériel médical, de papiers, de stylos, de jouets. On est reparti avec plein d’images et de sourires dans la tête. Pourvu que ça me fasse tenir jusqu’à l’année prochaine !

Je m’arrête là. On ne peut pas tout raconter non plus.
Comme dirait Marie : «Ce qui se passe au Sénégal, reste au Sénégal !»

K-Ro.


 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(Si vous voulez être connu)

(Si vous voulez être contacté)